Sadomasochisme.com

Un blog propulsé par

Dimanche 17 Août
People

Confession

Sexualité

Actualité BDSM

Media

Mort de l’animatrice radio Ménie Grégoire

Elle avait été la première à parler de sexe sur une grande radio RTL

La célèbre animatrice radio Ménie Grégoire est morte dans la nuit du vendredi 15 au samedi 16 août, à Tours. Elle venait de célébrer son 95e anniversaire. Elle « passait l’été dans une maison de famille en Touraine et avait été transférée il y a quelques jours dans une maison de retraite médicalisée où elle est décédée dans la nuit », a précisé une de ses filles.

Surnommée « la Dame de c½ur », Marie Grégoire, dite Ménie, est considérée comme la pionnière de la confidence sur les ondes. De 1967 à 1981, elle a dialogué avec des centaines de milliers d’auditeurs.

Elle fut avec ses émissions « Allô Ménie » ou « Responsabilité sexuelle » sur RTL une pionnière du dialogue avec les femmes sur leur vie intime. Elle se flattait d’avoir libéré la parole à une époque où tabou et ignorance pesaient encore sur la sexualité.

Elle fut ensuite éditorialiste du mensuel Marie-Claire, à RTL (1980-1986) et France-Soir (1986-1999), animatrice sur FR3 (1984) et collaboratrice à Radio Bleue. Ménie Grégoire est par ailleurs l’auteure d’une vingtaine de livres, dont Les Cris de la vie (1971) et la trilogie Les Dames de la Loire (2001).

Mardi 16 Avril
Sexualité

Actualité BDSM

Media

Sexualité : une nouvelle émission radio pour en parler

Le point G a dorénavant une émission à son nom. La journaliste Giulia Foïs prend la tête d’un tout nouveau programme consacré au sexe, « Point G comme Giulia », du lundi au jeudi à 19h30 sur les ondes du « Mouv’ ».

Est-ce que tout le monde a un point G ? L’infidélité est-elle devenue tendance ? Pourquoi le SM soft est-il à la mode ? L’animatrice, toujours accompagnée d’un invité (sexologue, gynécologue, psychanalyste…), aborde aussi bien les nouveaux visages du couple que les aléas du désir.

Témoignages d’auditeurs

L’émission se veut sans tabous et aborde le sexe sous toutes ses formes. Le débat est alimenté par des témoignages d’auditeurs, mais également par les réactions des internautes sur les réseaux sociaux. D’ailleurs, la musique qui clôt l’émission est une chanson, choisie par un auditeur et qui lui rappelle un homme, une femme, une rencontre…

Ce mardi soir, Giulia Foïs se demande s’il faut tromper pour être branché. Et notez que demain mercredi, l’émission est consacrée aux femmes. « Sale temps pour les femmes ? » se demande l’équipe du « Point G comme Giulia ». Dans les studios du « Mouv’ », la sexualité a en tout cas trouvé un nouveau lieu d’expression.

> Du lundi au jeudi, de 19h30 à 20h, sur le « Mouv’ »

Jeudi 02 Août
Canada Fetish

Pratiques BDSM

Media

Fessée

L’art de la fessée

Mise en scène, plaisirs interdits, domination, accessoires, soumission; les termes varient à l’infini lorsqu’on parle de ce que plusieurs considèrent comme une véritable forme d’art, la fessée. Le but suprême? Conduire, ou être conduit, tout droit au plaisir

L’abc du BDSM

L’ensemble des pratiques où l’on s’adonne à la fessée se nomme BDSM, qu’on divise en trois sous-groupes: BD / DS / SM: bondage-domination, domination-soumission et sadomasochisme.
Le bondage-domination, c’est cet art japonais — aussi appelé shibari — qui consiste à se servir de cordes pour attacher et dominer son ou sa partenaire. Pour la victime, c’est la contrainte et l’immobilité qui sont attrayantes. La domination-soumission exprime la relation et l’engagement entre un maître et son élève soumis. C’est l’aspect psychologique du jeu qui prime.

Le sado-masochisme implique aimer souffrir ou faire souffrir. La douleur se transforme en plaisir, ce qui rend la souffrance positive. La victime recherche le «sub space», un état de plaisir intense semblable à celui que procurent certaines drogues. Le plaisir du sadique est surtout psychologique.

Un petit plus

Sophie, adepte du bondage et de la fessée, se rappelle très bien ses débuts. ’J’ai connu un couple qui faisait du bondage et je leur ai posé beaucoup de questions. À un certain moment, ils m’ont attachée. J’ai tout de suite eu la piqûre. Ensuite, ils m’ont emmenée dans une soirée où j’ai rencontré des gens merveilleux, et j’ai reçu ma première fessée! C’est un très beau souvenir.’

Si sa famille et ses collègues de travail ne sont pas au courant de sa passion pour «certaines des petites perversions du BDSM», elle se permet parfois d’en parler ouvertement. ’J’adore recevoir des fessées avec des fouets, les mains ou d’autres jouets. Le bondage est une passion, autant pour me faire attacher que pour attacher d’autres personnes à l’occasion. J’aime aussi beaucoup tous les instruments qui suscitent des sensations.’

De son propre aveu un peu control freak dans la vie, Sophie confesse qu’elle a toujours aimé être dominée au lit. ’Ma sexualité est très présente dans ma vie. La fessée est une manière d’y mettre du piquant, et j’ai plusieurs façons de l’explorer en m’adonnant au BDSM.’

Pour Benoît, son conjoint rencontré l’une de ces soirées, l’important est la communication et le respect. ’La communication avant le jeu détermine le type de douleur voulue et sur quelle région la fessée sera pratiquée. Celle pendant le jeu est très présente. J’analyse les réactions de ma partenaire pour savoir ce qui est acceptable et ce qui dépasse ses limites. La communication après le jeu permet de faire une rétrospective.’

Fessée, mode d’emploi

Pour donner la fessée parfaite, il existe certaines règles de base à suivre.

- Prévenir son partenaire de son désir. On ne veut surtout pas lui faire peur en administrant une fessée-surprise.


- Positionner sa victime. Les possibilités sont infinies: couchée sur nos genoux, sur un canapé, sur un lit ou sur le sol, debout, penchée sur une table, agenouillée, à quatre pattes, juchée sur l’épaule du maître, menottée...


- Planifier et contrôler son élan. On débute en douceur, puis on augmente subtilement la cadence ou la force. La fessée ne doit pas être douloureuse, mais piquante et excitante.

- Ne pas oublier que le dernier mot revient au partenaire soumis, qui peut en tout temps mettre fin au jeu.

Peur de perdre le contrôle?

Pas de panique. Pour ne pas briser l’ambiance du jeu, on utilise un code de couleurs.

Vert: Tout va bien, continue!

Jaune: Fais attention, tu as presque atteint mes limites.

Rouge: On arrête tout immédiatement!

On peut aussi utiliser un mot de sécurité pour arrêter le jeu en tout temps.

Bâillonnée? Pas de problème. On convient d’un code avec son maître, et de petits coups fermes sur son bras sonneront la fin du jeu.

Trucs et conseils pour débutants

On va assister à une Nuit Elastique et au Fetish Weekend Démonia. On s’inscrit sur DRESS.fr pour rencontrer des gens qui s’y connaissent sans que cela soit trop intimidant.

Dans les boutiques érotiques, on se risque dans cette section qui, jusque-là, nous rappelait plus la chambre des tortures que la chambre des plaisirs.

On garde les yeux ouverts. Dans ce petit milieu, beaucoup de gens pratiquent à la maison, en couple. Mais en étant aux aguets, on réalise que certaines personnes autour de nous sont moins sages qu’il n’y paraît.

Lorsqu’on troque la main contre un objet

On a l’embarras du choix. Martinet, cravache, paddle («palette»), canne anglaise, badine, orties, règle ou cuillère en bois, brosse à cheveux, journal... tout cela pour le plus grand bonheur des aventureux de la fessée!

article écrit par Sarah-Émilie Nault
Pour le site canadien canoe.ca
Rubrique Femmes d’Aujourd’hui
Juillet 2012

 
1
Sadomasochisme.com
est un recueil d'actualités et de curiosa se rapportant à l'univers du fétichisme et du sado-masochisme. Il est proposé par Dress.fr, le portail de référence de la communauté BDSM.

une info BDSM
à signaler ?

Accès
par mots clés

50 Nuances plus claires Accessoires Actualité BDSM Afrique Fetish Algerie Alice Dellal Alice Dellal Allemagne Fetish Angleterre Fetish Aquino Arabie Seoudite Argentine fetish Arte Asie fetish Aubade Australie fetish Autriche Baillon BD et BDSM BDSM Suisse Beautiful Bastard Belgique Belgique fetish Berlin fetish Bielorussie Body Art Bondage Bra Super Cool Bresil fétish Brighelli Brigitte Lahaie Bustier Calendrier Cambodge Canada Fetish Canal Plus Cauet Chantal Thomass Chaussures et fétichisme Chine Cinéma Cinema et fétichisme Cinquante nuances de grey Cinquante Nuances Plus Claires Cinquante nuances plus sombres Clara Morgane Clubs fetish Confession Corset Cougar Cris et Chuchotements Croisière élastique Cuisine Cuissardes Culottes Dakota Johnson Danemark fetish Danse Dating Défilés fetish Dessins fetichistes Domination Echangisme EL James ELLE Elodie Frege Ernest Chaussures Espagne fetish Etam Etats-Unis Fetish Europe 1 Eva Longoria Evènements fetish Exhibitionnisme Exposition Facebook Fantasme Fappening Fessée Fétichisme Fifty Shades of Grey Flagellation Football Gaultier Gay Godemichet Gothique Gourmandise Grece Groland Guépière Happening Hélène Fillières Heloise Ouille Histoire d O Hongrie Fetish Humour Ikea Inde fetish Insolite Instagram Iran Irlande fetish Islam Italie fetish James Foley Jamie Dornan Japon fetish Julie Gayet Justice Kate Middleton Kim Basinger Kim Kardashian Kyrel La Perla La Rochefoucauld Lady Gaga Laetitia Casta Latex Lea Seydoux Législation et BDSM Lingerie Lisa Hilton Littérature SM Londres Fetish Louane LUI LUI Lyon M6 Madonna Maestra Maitresse Malaisie Mangas Mannix Marie Claire Masochisme Massages Médecine Media Melania Trump Menottes Meredith Wild Mexique fetish Middleton Mila Kunis Miley Cyrus Miss France Mode et fétichisme Monaco Moscou Mourthe Musique Nabilla Naturisme New York Fetish Newton Nobuyoshi Araki Nombril Norvege Nuit Démonia Nuit Elastique Nuit Extraime Orangina Orties Osez Palmolive Parodie Pays Bas People Pérou fetish Photo Photos Volées Pied Piercing Pinces Pippa Piques Playboy Poésie et Fétichisme Politique Pologne fetish Pony Girl Pony girls Portugal fetish Pratiques BDSM Pub Qatar Radio Religion Reveillon Rihanna Roumanie Russie fetish Sade Sadisme Sadomasochisme San Francisco Selfie Sévérité Sex Shop Sextoys Sexualité Shibari Shopping BDSM Shy m Simenon Site Web Sketch Slovenie fetish SmoothGroove Soirées fetish Sondage Sophie Marceau Soumission Soyons précis ! Spectacle fétichiste Sport Style Suède fetish Suisse Fetish Suspension Sylvia Day Sylvia Kristel Tatouage Télévision Texas fetish Texto Transexuel Tumblr Tweeter Ukraine Vasconcelos Venezuela Vina Jackson Yoga Zahia Zentai

À Propos
des auteurs

Whynot
est un dominateur raffiné et sevère. Connaisseur depuis de très nombreuses années du milieu SM et des soirées fétichistes. Du Genêt d’Or à L’Ochidée Noire
L’Hotesse
est soumise ou dominatrice au gré des rencontres. Adepte du BDSM et du fétichisme depuis toujours. Prétresse du 3C Cérébrale, curieuse, cougar.
Curieux
est un professionnel du web amateur de fétichisme.

découvrez
Dress.fr

Dress.fr est le site de référence de la communauté fétichiste et bdsm francophone depuis 1997.
Ils étaient présents cette semaine sur Dress.fr et vivent tout près de chez vous :