Sadomasochisme.com

Un blog propulsé par

Vendredi 18 Novembre
Calendrier

Brigitte Lahaie

Exhibitionnisme

Calendrier Brigitte Lahaie 2017

La calendrier 2017 de La Musardine revient avec l icône Brigitte Lahaie!

Brigitte Lahaie débute sa carrière de comédienne vers l’âge de vingt ans en tournant des films pornographiques de 1976 à 1980, parmi lesquels La Clinique des fantasmes (1978) de Gérard Kikoïne, Bordel SS (id.) de José Bénazéraf ou encore Les Petites écolières (1980) de Claude Mulot. Parallèlement, elle s’illustre dans quelques films d’horreur réalisés par Jean Rollin, dont Les Raisins de la mort (1978), Fascination (1979) et La Nuit des traquées (1980). Leur fructueuse collaboration se poursuivra en 1997 avec Les Deux Orphelines vampires et en 2000 avec La Fiancée de Dracula.

En 1980, celle qui est devenue l’égérie de l’âge d’or du X décide de mettre un terme à sa carrière sulfureuse et s’oriente vers le cinéma dit "traditionnel". Brigitte Lahaie multiplie alors les courtes apparitions dans de grosses productions comme I comme Icare de Henri Verneuil, où elle incarne une prostituée retrouvée pendue, Diva (1980) de Jean-Jacques Beineix, Pour la peau d’un flic (1981), où, encouragée par Alain Delon, elle joue le rôle d’une infirmière, et Henry & June du cinéaste américain Philip Kaufman, où elle se glisse à nouveau dans la peau d’une prostituée.

Toutefois, dans les années quatre-vingt, elle continue à jouer dans quelques films érotiques. Parmi les plus célèbres figurent Erotica (1981) de Brian Smedley-Aston, Joy & Joan (1985) de Jacques Saurel, ou encore Le Diable rose (1987) de Pierre B. Reinhard, où elle interprète une danseuse de cabaret durant la Seconde Guerre mondiale. En 1986, Michel Caputo lui offre le rôle-titre dans son polar L’Exécutrice, tandis que Jesus Franco l’imagine en infirmière machiavélique dans son film d’horreur Les Prédateurs de la nuit (1988).

En 1990, elle est dirigée par Philip Kaufman dans Henry & June avec Uma Thurman et trois ans plus tard, elle joue aux côtés d’Elise Tielrooy dans Illusions Fatales. Jean Rollin l’a fait tourner en 1997 dans Les deux Orphelines vampires puis en 2002 pour La Fiancée de Dracula, dans lequel elle interprète le personnage La Louve. Toujours dans le registre de l’épouvante, elle apparaît dans le film de Fabrice Du Welz, le très violent Calvaire (2005).

Parallèlement à sa carrière cinématographique, elle intervient à la radio dans l’émission "Les Grosses Têtes" sur RTL, puis tente une entrée dans le milieu musical avec le titre "Caresse tendresse" qui ne rencontre pas le succès voulu. Elle publie plusieurs romans et essais sur la sexualité, tout en présentant des émissions à la thématique semblable sur des chaînes câblées. Plus tard, Brigitte Lahaie présente sur RMC sa propre émission avec "Lahaie, l’Amour et Vous". Elle revient au cinéma en 2013 dans un drame de Fabrice Grange, Le Bonheur, puis dans un documentaire de Denys Maury Les Filles d’Eve et du Serpent.

Mardi 18 Octobre
Brigitte Lahaie

Sexualité

Radio

Brigitte Lahaie : J ai eu un nombre d amants invraisemblable...

"C’était comment tes 20 ans ?" L’ancienne star du X et animatrice radio répond...

"Le jour de ma mort je pourrais dire que j’ai vécu plusieurs vies. Et c’est peut-être ça qui compte", affirme Brigitte Lahaie dans l’interview qu’elle a accordée dans le magazine Neon. On en dénombre au moins deux : star du X à la fin des années 1970 puis animatrice radio à succès. Passée de RMC et Sud Radio cet été, elle continue d’être une oreille attentive pour ses auditeurs. Dans Neon, elle revient sur ses 20 ans et évoque la fidélité, une notion qui lui fut longtemps étrangère.

Très jeune, Brigitte Lahaie a quitté le confort et la sécurité de sa famille lyonnaise pour partir à l’aventure à Paris. Hôtesse de l’air ou mannequin, elle voulait faire quelque chose de sexy : le X, en plein âge d’or, lui tend les bras et Brigitte devient un sex-symbol. "Je garde un excellent souvenir des trois ans et demi où j’ai tourné. Ce sont des années de joie de vivre, de plaisir. Il n’y avait pas encore le sida. Je ne dis pas que je n’ai rien attrapé, mais ça se soignait avec un petit coup d’antibiotique, et puis voilà. Sur les tournages, nous confondions souvent travail et vie privée

Cette carrière d’actrice X terminée, Brigitte Lahaie a écrit, participé aux Grosses têtes et même chanté. C’est à la fin des années 1990 qu’elle redevient star, sur les ondes de RMC, en répondant aux questions de ses auditeurs et auditrices sur la sexualité.

Quarante ans après ses débuts dans le X, Brigitte Lahaie dénonce la surenchère du porno et l’image qu’il renvoie des femmes. Elle note une régression dans notre société, regrette la pénalisation des clients de prostitué(e)s, la stigmatisation des actrices.
La soixantaine

Elle révèle avoir été une jeune fille complexée, par ses gros seins et son visage, ignorant complètement son statut de sex-symbol. Mais elle dit avoir vécu pleinement, si bien qu’à 60 ans elle se sent bien : "Pour une femme, 45 ans c’est le sommet de la pyramide : on a déjà l’expérience et encore de belles années devant soi. Mais tant que je suis comme ça, pleine de désirs, ça me va très bien !"

Ce qui a changé avec l’âge, c’est sa découverte de la fidélité. C’est, selon Brigitte, ce qui surprendrait le plus la jeune femme de 20 ans qu’elle a été : "Je ne l’étais pas à 20 ans, ni à 30, ni à 40. J’ai eu un nombre d’amants invraisemblable. C’était presque expérimental ! Quand je rencontrais un homme, j’avais besoin de coucher avec lui pour comprendre comment il fonctionnait. Je regrette d’ailleurs de ne pas avoir tenu des petits carnets pour faire des statistiques !" Il y a deux ans, elle expliquait, dans Paris Match, que c’est pour son époux Patrick qu’elle a, naturellement, changé...

Lundi 05 Septembre
Brigitte Lahaie

Sexualité

Radio

Evincée de RMC, Brigitte Lahaie revient sur Sud Radio

La voix de Brigitte Lahaie va de nouveau retentir sur les ondes françaises. L’animatrice a été recrutée par Sud Radio.

Il y a quelques semaines, on apprenait que Brigitte Lahaie avait été remerciée de RMC. Il n’a pas fallu longtemps à l’ancienne actrice porno des années 70 et 80 reconvertie pour rebondir. L’animatrice officiera sur les ondes de Sud Radio à partir du 5 septembre. Entre 14 heures et 16 heures tous les jours, elle sera à la tête d’une émission de «deux heures d’envies, de joies et de plaisir».

Brigitte Lahaie a commenté son arrivée sur son blog. «Comme vous le savez maintenant, après quinze ans de loyaux services, je me suis retrouvée ReMerCiée. C’est la vie ! Après tout, un peu de repos, de temps pour me ressourcer cela ne me faisait pas peur. J’ai toujours su rebondir tout au long de ma carrière», écrit-elle avant d’affirmer que si elle a accepté de reprendre le chemin des studios de radio aussi rapidement, c’est grâce aux auditeurs, qui l’ont soutenue en grand nombre après son éviction.

Elle explique ensuite qu’elle a signé chez Sud Radio qui lui donnera «une grande liberté d’action». «Je vais pouvoir mieux vous transmettre tout ce que j’ai appris, affirme-t-elle encore. Vous allez pouvoir vous exprimer librement et je suis sûre qu’ensemble nous allons faire encore un grand chemin.»

Mercredi 27 Juillet
Brigitte Lahaie

Actualité BDSM

Radio

Suppression brutale de l emission de Brigitte Lahaie sur RMC

Sur son blog , Brigitte Lahaie a annoncé aux auditeurs qu’elle ne sera pas de retour sur RMC.

"Nous devions nous retrouver à 14 h sur RMC dès le lundi 25 juillet mais en raison d’un changement de stratégie de la direction de RMC, l’émission « LAHAIE, l’amour et vous » est désormais supprimée", a déclaré l’animatrice.

Et d’ajouter : "Je suis bien sûr très triste mais je tenais à vous remercier de votre fidélité. Et j’espère que ces deux heures quotidiennes que nous passions ensemble tous les jours vous laissent d’aussi bons souvenirs qu’à moi-même".

Brigitte Lahaie, qui animait l’émission depuis 2001 sur RMC, a conclu en indiquant que les auditeurs pourront la "retrouver à tout moment sur [son] site".

Samedi 16 Avril
Brigitte Lahaie

Sexualité

Législation et BDSM

Avis de Brigitte Lahaie sur la loi prostitution

J’étais mercredi dernier très triste. En même temps je ne me faisais aucune illusion quant au courage des députés, j’étais sûre que l’Assemblée nationale voterait cette loi pénalisant les clients des prostitués. Ils ont plié devant la puissance des lobbies féministes. Toutes ces femmes qui crient victoire...

Alors moi qui suis une femme et qui ai tant combattu pour la liberté sexuelle des femmes, pourquoi étais-je si triste, me direz-vous ?

Permettez-moi de faire un petit retour en arrière. J’ai subi l’opprobre tant de fois lorsque je défendais le fait qu’une femme pouvait avoir un rapport sexuel sans amour, sans plaisir même parfois, mais pourtant être contente de pratiquer du sexe... Parce que oui, en tant que femme, contrairement aux hommes, nous pouvions profiter de notre sexe pour nous réaliser. Ce que peuvent faire les hommes éventuellement lors d’une sodomie… Notre passivité, en quelque sorte, pouvait devenir une arme !

Avec le recul, je ne prétends pas que ce soit forcément anodin. Bien sûr qu’il y avait des blessures narcissiques qui m’ont poussée à être actrice de films pornographiques et même à vendre mes services à certains clients. Mais ce fut mon choix et cela m’a apporté, non seulement une réconciliation avec l’estime que j’avais de moi-même, mais également du plaisir. Au moins le plaisir de découvrir à quel point les hommes sont finalement si fragiles.

J’irai jusqu’à dire que les hommes sont, du moins sur le plan sexuel, bien plus fragiles que nous.

Or, cette loi prouverait tout le contraire. Les prostituées sont des victimes (on a si peu évoqué la prostitution masculine lors de ces débats) et elles ne savent pas ce qu’elles font !!!

Je sais bien qu’au fond cette loi, sur le terrain, ne changera pas grand-chose mais sur un plan symbolique c’est pour moi une erreur fondamentale.

Pour les femmes qui continueront à croire que sexe et amour doivent toujours être réunis.

Pour les hommes qui ne sont pas respectés dans leurs besoins sexuels et qui ont souvent tout simplement des besoins d’amour.

Brigitte Lahaie - 12 Avril 2016

Dimanche 21 Février
Brigitte Lahaie

Sexualité

La bonne utilisation des aphrodisiaques

Un aphrodisiaque est censé augmenter notre désir ou notre excitation. Il y a plusieurs sortes d’aphrodisiaques. Par exemple, le coup de foudre a un effet extraordinaire sur nos sens. Il y a les mots d’amour ou tout ce qui nous fait fantasmer. Et puis il y a des aliments qui ont cette réputation. Quand on dit aliment, on pourrait aussi dire boissons. Par exemple, l’alcool aura un effet puisqu’il lève nos inhibitions mais il ne faut pas en abuser car à haute dose, l’alcool endort et nuit à l’érection.

Sur son blog, Brigitte Lahaie propose une liste non exhaustive des aliments qui auraient des vertus aphrodisiaques. On dit bien qui auraient car il n’y a aucune étude vraiment scientifique à la clef.

Les aliments riches en zinc : ils augmentent la testostérone (les huîtres, les noix, le riz complet, les pois chiches)

La cannelle éveille nos sens, le chocolat stimule la sécrétion d’endorphine et donc nous rend plus joyeux. Le cumin stimule nos sécrétions corporelles, et donc également les sécrétions vaginales. Le safran aurait un effet sur nos zones érogènes. Il y a aussi la vanille... Et bien sûr le gingembre qui est plutôt pour les femmes tandis que le ginseng sera plutôt pour les hommes puisqu’il stimule la vigueur masculine.

N’oublions pas la fantasmatique et l’érotisme, véritables aphrodisiaques du cerveau !

 
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13
Sadomasochisme.com
est un recueil d'actualités et de curiosa se rapportant à l'univers du fétichisme et du sado-masochisme. Il est proposé par Dress.fr, le portail de référence de la communauté BDSM.

une info BDSM
à signaler ?

Accès
par mots clés

50 Nuances plus claires Accessoires Actualité BDSM Afrique Fetish Algerie Alice Dellal Alice Dellal Allemagne Fetish Angleterre Fetish Aquino Arabie Seoudite Argentine fetish Arte Asie fetish Aubade Australie fetish Autriche Baillon BD et BDSM BDSM Suisse Beautiful Bastard Belgique Belgique fetish Berlin fetish Bielorussie Body Art Bondage Bra Super Cool Bresil fétish Brighelli Brigitte Lahaie Bustier Calendrier Cambodge Canada Fetish Canal Plus Cauet Chantal Thomass Chaussures et fétichisme Chine Cinéma Cinema et fétichisme Cinquante nuances de grey Cinquante Nuances Plus Claires Cinquante nuances plus sombres Clara Morgane Clubs fetish Confession Corset Cougar Cris et Chuchotements Croisière élastique Cuisine Cuissardes Culottes Dakota Johnson Danemark fetish Danse Dating Défilés fetish Dessins fetichistes Domination Echangisme EL James ELLE Elodie Frege Ernest Chaussures Espagne fetish Etam Etats-Unis Fetish Europe 1 Eva Longoria Evènements fetish Exhibitionnisme Exposition Facebook Fantasme Fappening Fessée Fétichisme Fifty Shades of Grey Flagellation Football Gaultier Gay Godemichet Gothique Gourmandise Grece Groland Guépière Happening Hélène Fillières Heloise Ouille Histoire d O Hongrie Fetish Humour Ikea Inde fetish Insolite Instagram Iran Irlande fetish Islam Italie fetish James Foley Jamie Dornan Japon fetish Julie Gayet Justice Kate Middleton Kim Basinger Kim Kardashian Kyrel La Perla La Rochefoucauld Lady Gaga Laetitia Casta Latex Lea Seydoux Législation et BDSM Lingerie Lisa Hilton Littérature SM Londres Fetish Louane LUI LUI Lyon M6 Madonna Maestra Maitresse Malaisie Mangas Mannix Marie Claire Masochisme Massages Médecine Media Melania Trump Menottes Meredith Wild Mexique fetish Middleton Mila Kunis Miley Cyrus Miss France Mode et fétichisme Monaco Moscou Mourthe Musique Nabilla Naturisme New York Fetish Newton Nobuyoshi Araki Nombril Norvege Nuit Démonia Nuit Elastique Nuit Extraime Orangina Orties Osez Palmolive Parodie Pays Bas People Pérou fetish Photo Photos Volées Pied Piercing Pinces Pippa Piques Playboy Poésie et Fétichisme Politique Pologne fetish Pony Girl Pony girls Portugal fetish Pratiques BDSM Pub Qatar Radio Religion Reveillon Rihanna Roumanie Russie fetish Sade Sadisme Sadomasochisme San Francisco Selfie Sévérité Sex Shop Sextoys Sexualité Shibari Shopping BDSM Shy m Simenon Site Web Sketch Slovenie fetish SmoothGroove Soirées fetish Sondage Sophie Marceau Soumission Soyons précis ! Spectacle fétichiste Sport Style Suède fetish Suisse Fetish Suspension Sylvia Day Sylvia Kristel Tatouage Télévision Texas fetish Texto Transexuel Tumblr Tweeter Ukraine Vasconcelos Venezuela Vina Jackson Yoga Zahia Zentai

À Propos
des auteurs

Whynot
est un dominateur raffiné et sevère. Connaisseur depuis de très nombreuses années du milieu SM et des soirées fétichistes. Du Genêt d’Or à L’Ochidée Noire
L’Hotesse
est soumise ou dominatrice au gré des rencontres. Adepte du BDSM et du fétichisme depuis toujours. Prétresse du 3C Cérébrale, curieuse, cougar.
Curieux
est un professionnel du web amateur de fétichisme.

découvrez
Dress.fr

Dress.fr est le site de référence de la communauté fétichiste et bdsm francophone depuis 1997.
Ils étaient présents cette semaine sur Dress.fr et vivent tout près de chez vous :