Sadomasochisme.com

Un blog propulsé par

Vendredi 08 Juillet
Sexualité

Fantasme

Fessée

La fessée : 5 bonnes raisons de la pratiquer au lit

La fessee, pratique de plus en plus courante, est parfaite pour pimenter vos ebats sexuels. Si vous en doutez encore, decouvrez 5 bonnes raisons de la pratiquer sous la couette !

Augmenter l’excitation

En pratiquant la fessée, vous vous assurez encore plus d’excitation avec votre partenaire... Autant pour celui qui la donne que pour celui qui la reçoit. C’est scientifique ! Le fait de mettre une fessée claque la peau qui crée un afflux sanguin. L’effet est similaire à une quelconque stimulation des zones érogènes primaires.

La fessée participe donc à l’excitation de la zone sexuelle. La frontière entre douleur et plaisir est parfois très mince. Dans les deux situations, le corps sécrète de la dopamine, l’hormone du plaisir. Quand votre partenaire vous met une fessée, il n’est pas étonnant que le plaisir l’emporte sur la douleur vu le contexte de vos ébats sexuels. Italo Baccardi, l’auteur du livre « Osez... la fessée », l’explique très simplement : « elle active une partie du corps riche en zones érogènes. L’anus en est la plus évidente, car la plus proche. De plus, les coups portés irradiant vers le ventre stimulent également, par les vibrations impulsées, le clitoris ou le pénis. Selon les cas, la fessée provoque très rapidement une excitation sexuelle troublante »

Sortir de la routine

Si vous vous ennuyez sous la couette avec votre amoureux, vous pouvez tenter des pratiques un peu moins conventionnelles comme la fessée. C’est une solution idéale pour sortir de la routine et dire adieu au missionnaire réalisé en 1 minute 12 ! Les relations sexuelles sont essentielles à la bonne entente d’un couple et à sa longévité. Il n’y a pas de mal à vouloir pimenter vos relations sexuelles en vous libérant pendant l’amour.

Ce n’est pas une pratique SM

De façon générale, la fessée est encore bien trop souvent perçue comme une pratique sado-masochiste. Il convient de savoir qu’en 2012, une femme sur quatre déclarait avoir déjà reçu une fessée de son partenaire, lors d’un sondage Ifop réalisé pour Femme Actuelle. Toutes ne sont pas adeptes des pratiques SM ! Si vous avez envie de tester cette pratique, vous pouvez en parler librement avec votre conjoint. Il y a fort à parier qu’il sera très content et répondra positivement à votre demande. Si vous avez envie de lui donner la fessée, il faut également lui en parler. Le principal est de communiquer et de se faire confiance. Ce n’est pas un acte de soumission humiliante, mais une pratique érotique entre adultes consentants. Votre partenaire vous mettra une fessée contrôlée sans sortir le fouet ou vous laisser une marque rouge pendant quelques jours.

Oublier ses complexes

Les femmes françaises comptent parmi les plus complexées au monde... Le nez, les cuisses, les seins et les fesses ne sont pas épargnés ! Alors que généralement les hommes s’en moquent, les femmes font des complexes sur leur fessier qu’elle trouve trop gros ou trop plat. Les fesses bien rebondies sont mises à l’honneur dans les médias avec des célébrités comme Jennifer Lopez, Kim Kardashian ou Niki Minaj... Alors mesdames, stop aux complexes ! La fessée peut être une façon de désacraliser cette partie du corps.

La fessée dans la littérature

Dès le Siècle des Lumières, les écrivains ont commencé à faire l’éloge de la fessée. Dans ses Confessions, Jean-Jacques Rousseau avouait : « J’avais trouvé dans la douleur, dans la honte même, un mélange de sensualité qui m’avait laissé plus de désir que de crainte. (…) Mais [la] seconde fois fut aussi la dernière ; car mademoiselle Lambercier, s’étant aperçue à quelque signe que ce châtiment n’allait pas à son but, déclara qu’elle y renonçait, et qu’il la fatiguait trop. (…) Qui croirait que ce châtiment d’enfant, reçu à huit ans par la main d’une fille de trente, a décidé de mes goûts, de mes désirs, de mes passions, de moi pour le reste de ma vie ? ». Le Marquis de Sade et Choderlos de Laclos ont également laissé quelques écrits sur le sujet. Dans la littérature contemporaine, le meilleur représentant de la fessée est incontestablement Christian Grey, personnage principal de la saga érotique 50 Nuances de Grey écrite par E.L. James. Cette trilogie bests-sellers s’est vendue à plus de 125 millions d’exemplaires à travers le monde.

Contance Durand
Pour Femme Actuelle

Jeudi 07 Juillet
Législation et BDSM

Actualité BDSM

Fessée

Le texte contre la fessée sera lu lors des mariages civils

L’Assemblée a adopté ce mercredi en première lecture le projet de loi «égalité et citoyenneté» contenant notamment l’amendement contre les violences corporelles sur les enfants. Le texte devrait être définitivement adopté d’ici à la fin de l’année.

«Les époux se doivent mutuellement respect, fidélité, secours et assistance»... et ne doivent pas infliger de violences corporelles à leurs éventuels enfants. Au moment de sceller leur union à la mairie, les futurs mariés se verront bientôt notifier de nouveaux devoirs: après des années de débats, l’amendement «anti-fessée» a en effet été adopté la semaine dernière. Le vote sur l’ensemble du projet de loi «égalité et citoyenneté» a eu lieu ce mercredi à l’Assemblée en première lecture, avant une adoption définitive prévue d’ici à la fin de l’année.

Cet amendement présenté par des députés socialistes et écologistes modifie l’article 371-1 du code civil sur l’autorité parentale, qui est l’un des articles lus par le maire lors des mariages civils. Parmi les devoirs qui définissent l’autorité parentale figurera ainsi «l’exclusion de tout traitement cruel, dégradant ou humiliant, y compris tout recours aux violences corporelles».

Une petite tape sur les mains, ou sur les fesses, seront-elles donc assimilées à de la maltraitance? Bernard Golse, pédopsychiatre à l’hôpital Necker, juge la mesure «grotesque». «C’est de la démagogie sécuritaire pour se donner bonne conscience, indique-t-il à l’Agence France-Presse. Comment trouver la frontière entre une fessée grave, qui relève de la maltraitance déjà interdite par la loi, et une petite tape punitive? Où on met le curseur?». L’an dernier, un sondage Ifop pour Le Figaro indiquait que 70 % des Français étaient opposés à l’interdiction de la fessée.

Mais l’amendement est avant tout symbolique: aucune sanction pénale nouvelle n’est prévue et ni la fessée ni la gifle ne seront interdites en tant que telles - contrairement à ce que souhaitaient certains députés et associations. L’amendement «énonce un principe clair, qui a vocation à être répété aux pères et aux mères, et à imprégner leur comportement futur», soulignent les députés Marie-Anne Chapdelaine, François-Michel Lambert et Edith Gueugneau, à l’origine du texte. «Le but n’est pas de pénaliser, mais d’interpeller les parents - notamment au moment du mariage - et de provoquer une prise de conscience», précise au Figaro la députée Edith Gueugneau, qui rappelle que deux enfants meurent chaque jour en France à cause de maltraitances physiques.

Les sanctions pour maltraitance existent déjà au pénal, avec circonstances aggravantes pour les personnes ayant autorité. Mais ces circonstances jouent souvent en sens inverse dans la jurisprudence, au nom d’un «but pédagogique» qui «atténue» finalement les sanctions dans les tribunaux, explique à l’AFP Olivier Maurel, président de l’Observatoire de la violence éducative ordinaire (Oveo).

Mercredi 6 Janvier - Soiree Fetish Fessee

Fessée donnée, fessée reçue … que le plaisir soit partagé !

Maitresse Divine et son Démon Pervers vous souhaitent une très bonne année 2016, et vous proposent pour bien la commencer : une initiation à la fessée, pratique ancestrale, le mercredi 6 janvier au Cupidon ...
Premiers frimas, un bon moyen de se réchauffer les mains ainsi que le postérieur de votre partenaire !
Si la fessée peut être encore synonyme de punition dans certains contextes, elle est certainement le meilleur des aphrodisiaques si elle est bien administrée ....
Osez la fessée et vous en serez récompensés ...
Ouverts d’esprit, pas encore initiés ou confirmés, venez-vous amuser et partager des émotions cuisantes autour d’un buffet cocktail.
Seuls ou accompagnés, tous les fripons sont les bienvenus à cette déculottée … élégant, sexy et fetish ! En noir au minimum, sinon … nudité obligatoire !
Pas de sous-vêtements est une évidence … sinon gare à vos fesses ! Maitresse Divine et son Démon Pervers seront cinglants …

Infos : 06 63 96 32 66
CUPIDON - 3 Rue Villedo - 75001 PARIS

Mercredi 04 Mars
Législation et BDSM

Soyons précis !

Fessée

La France condamnée pour ne pas avoir interdit la fessée

Pour le Conseil de l’Europe, le droit français ne prévoit pas "d’interdiction suffisamment claire, contraignante et précise des châtiments corporels".

Faut-il interdire la fessée ? Cette question, qui revient régulièrement dans l’actualité,se pose à nouveau après la condamnation de la France par la Conseil de l’Europe. Comme le rapporte Le Monde, la France a été condamnée lundi pour ne pas avoir prévu, dans le droit français "d’interdiction suffisamment claire, contraignante et précise des châtiments corporels". Pour l’organisme européen de défense des droits de l’homme, la France viole ainsi l’article 17 de la Charte européenne des droits sociaux dont elle est pourtant signataire. Celle-ci précise que les Etats parties doivent "protéger les enfants et les adolescents contre la négligence, la violence ou l’exploitation".

Que vaut cette condamnation ?

La décision du Conseil de l’Europe n’a pas de caractère contraignant, mais sa portée symbolique constitue un moyen de pression supplémentaire sur les Etats, le Conseil de l’Europe attendant que ceux-ci, lorsqu’ils sont condamnés, mettent leur législation en conformité.

Surtout, cette décision pourrait être suivie d’une condamnation par la Cour européenne des droits de l’homme, avec cette fois une amende. "Des plaintes seront déposées ", indique au Monde Gilles Lazimi, médecin et coordonnateur de la campagne contre les violences éducatives de la Fondation pour l’enfance.

Sur quoi porte le débat en France ?

En France, les châtiments corporels n’ont été interdits que partiellement, comme à l’école ou en milieu pénitentiaire. Mais toutes les tentatives parlementaires pour interdire "un droit de correction" au sein de la famille ont échouées. En France, 80% des parents avouent avoir déjà eu recours à la violence physique pour punir leur enfant. Et huit Français sur dix sont contre une loi bannissant la fessée.

Y a t-il une loi en préparation ?

Non. En mai dernier, un amendement anti-fessée avait bien été proposé par les écologistes à l’occasion du débat parlementaire sur la loi sur la famille. Mais l’amendement avait ensuite été retiré par les députés et … renvoyé à un texte ultérieur. En novembre, la secrétaire d’Etat à la Famille Laurence Rossignol annonçait à Europe 1 vouloir lancer "une prise de conscience collective" sur le sujet.

"Quand on voit un homme battre sa femme, tout le monde intervient ; si on voit deux adultes qui se battent, on va essayer de les séparer ; si on voit quelqu’un qui martyrise un animal, on va intervenir et, en fin de compte, les seuls êtres vivants que l’on peut frapper sans justifier que l’on puisse intervenir, ce sont les enfants. Il y a probablement quelque chose à travailler collectivement", déclarait Laurence Rossignol. Mais la secrétaire d’Etat semblait exclure le recours à une loi pour interdire les châtiments corporels.

Mercredi 16 Octobre
Insolite

Fessée

Limoges : 500 euros d’amende pour une fessée

Un père a été condamné lundi pour avoir administré une fessée à son fils de 9 ans.

La sanction. Le tribunal correctionnel de Limoges a condamné lundi un père de famille à 500 euros d’amende pour avoir administré une fessée, "cul nu", à son fils de neuf ans, rapporte le quotidien Le Populaire. Une condamnation pour violence volontaires, la simple fessée n’étant pas interdite en France.

"Oui, je lui ai donné une fessée". Le père, âgé de 44 ans, était en instance de divorce et désorienté par la relation tendue qu’il entretenait avec son fils. "Depuis plusieurs jours, mon fils ne me disait plus bonjour. Je lui ai demandé pourquoi et il m’a répondu qu’il n’en avait pas envie. Je lui ait dit qu’il me devait le respect et oui, je lui ai donné une fessée", a développé le père devant le tribunal. "Je regrette de l’avoir frappé mais je ne regrette pas mon geste", a-t-il tenté de se justifier.

Violence et humiliation. C’est le petit garçon qui a donné l’alerte en racontant les faits à sa mère. Il souffrait au point de peiner à s’asseoir. La justice a donc retenu les faits de coup violent ainsi que l’humiliation d’avoir été frappé nu. Des circonstances qui vont bien au-delà du simple droit de correction. Outre sa condamnation à une amende, il devra également payer 150 euros à la mère de l’enfant, représentant légal de l’enfant pour préjudice moral.

Vendredi 11 Janvier
Sondage

Actualité BDSM

Fessée

Fétichisme

Qui sont les Françaises qui pratiquent la fessée ?

Commandée par le magazine Femme actuelle, une étude portait initialement sur « Les Françaises et le “ mommy porn ” “ avec l’idée de mesurer les fantasmes et la réalité.

Pour la réaliser, 1 008 femmes représentatives de la population féminine française, âgée de 18 ans et plus, ont été interrogées.

On y apprend d’abord que le SM, s’il s’est un peu développé reste une pratique confidentielle : 5% des femmes disent le pratiquer contre 3% en 1985. Ce qui semble s’extraire de l’étude, c’est que sans s’approprier l’étiquette de sadomasochistes, les françaises en picorent certaines pratiques :

35% ont déjà fait l’amour en étant ‘dominées’ (9% aimeraient bien) ;
32% ont déjà dominé leur partenaire (11% en ont envie) ;
24% ont déjà reçu une fessée de leur partenaire (tandis que 4% le fantasment) ;
15% ont déjà donné une fessé à leur partenaire (6% en ont envie) ;
36% ont déjà griffé ou mordu leur partenaires.

La frontière de la fessée est générationnelle

Pour ce qui est des affinités politiques. Plus on va vers le FN, plus on se donne des fessées. Alors que la moyenne nationale des femmes ayant déjà reçu une fessée est de 24% (contre 8% en 1985), on trouve 28% des femmes proches du parti d’extrême droite qui en ont déjà pris une. Ailleurs, elles sont :

12% au Front de Gauche ;
21% à l’UMP et 21% au PS, ex æquo ;
22% chez Europe Ecologie-Les Verts.

Niveau milieu social, on se fesse moins chez les cadres (22%) que chez les CSP- (30%), mais plus chez les Bac+2 (27%) que chez les personnes qui n’ont pas le bac (20%).

La frontière de la fessée est surtout générationnelle : près de la moitié (48%) des femmes de moins de 25 ans en ont déjà reçu une contre 7% des 65 ans et plus.

On observe la même frontière dans l’envie de se faire dominer. Seules 10% des 65 ans et plus sont prêtes ‘à se soumettre à tous les désirs de leur partenaires’, contre 26% des moins de 25 ans. La moyenne est de 15%.

Politiquement, on note aussi des différences dans les réponses à cette question. Sont prêtes à se faire dominer :

13% de celles du PS et du MoDem ;
14% des femmes proches du Front de Gauche ;
16% de celles de l’UMP ;
21% de celles du FN.

 
1 2 3 4 5
Sadomasochisme.com
est un recueil d'actualités et de curiosa se rapportant à l'univers du fétichisme et du sado-masochisme. Il est proposé par Dress.fr, le portail de référence de la communauté BDSM.

une info BDSM
à signaler ?

Accès
par mots clés

50 Nuances plus claires Accessoires Actualité BDSM Afrique Fetish Alice Dellal Alice Dellal Allemagne Fetish Angleterre Fetish Aquino Arabie Seoudite Argentine fetish Arte Asie fetish Aubade Australie fetish Autriche Baillon BD et BDSM BDSM Suisse Beautiful Bastard Belgique Belgique fetish Berlin fetish Bielorussie Body Art Bondage Bra Super Cool Bresil fétish Brighelli Brigitte Lahaie Bustier Calendrier Cambodge Canada Fetish Canal Plus Cauet Chantal Thomass Chaussures et fétichisme Chine Cinéma Cinema et fétichisme Cinquante nuances de grey Cinquante Nuances Plus Claires Cinquante nuances plus sombres Clara Morgane Clubs fetish Confession Corset Cougar Cris et Chuchotements Croisière élastique Cuisine Cuissardes Culottes Dakota Johnson Danemark fetish Danse Dating Défilés fetish Dessins fetichistes Domination Echangisme EL James ELLE Elodie Frege Ernest Chaussures Espagne fetish Etam Etats-Unis Fetish Europe 1 Eva Longoria Evènements fetish Exhibitionnisme Exposition Facebook Fantasme Fappening Fessée Fétichisme Fifty Shades of Grey Flagellation Football Gaultier Gay Godemichet Gothique Gourmandise Grece Groland Guépière Happening Hélène Fillières Heloise Ouille Histoire d O Hongrie Fetish Humour Ikea Inde fetish Insolite Instagram Iran Irlande fetish Islam Italie fetish James Foley Jamie Dornan Japon fetish Julie Gayet Kate Middleton Kim Basinger Kim Kardashian Kyrel La Perla La Rochefoucauld Lady Gaga Laetitia Casta Latex Lea Seydoux Législation et BDSM Lingerie Lisa Hilton Littérature SM Londres Fetish Louane LUI LUI Lyon M6 Madonna Maestra Maitresse Mangas Mannix Marie Claire Masochisme Massages Médecine Media Melania Trump Menottes Meredith Wild Mexique fetish Middleton Mila Kunis Miley Cyrus Miss France Mode et fétichisme Monaco Moscou Mourthe Musique Nabilla New York Fetish Newton Nobuyoshi Araki Nombril Norvege Nuit Démonia Nuit Elastique Nuit Extraime Orangina Orties Osez Palmolive Parodie Pays Bas People Pérou fetish Photo Photos Volées Pied Piercing Pinces Pippa Piques Playboy Poésie et Fétichisme Politique Pologne fetish Pony Girl Pony girls Portugal fetish Pratiques BDSM Pub Qatar Radio Religion Reveillon Rihanna Roumanie Russie fetish Sade Sadisme Sadomasochisme San Francisco Selfie Sévérité Sex Shop Sextoys Sexualité Shibari Shopping BDSM Shy m Simenon Site Web Sketch Slovenie fetish SmoothGroove Soirées fetish Sondage Sophie Marceau Soumission Soyons précis ! Spectacle fétichiste Sport Style Suède fetish Suisse Fetish Suspension Sylvia Day Sylvia Kristel Tatouage Télévision Texas fetish Transexuel Tumblr Tweeter Vasconcelos Venezuela Vina Jackson Yoga Zahia Zentai

À Propos
des auteurs

Whynot
est un dominateur raffiné et sevère. Connaisseur depuis de très nombreuses années du milieu SM et des soirées fétichistes. Du Genêt d’Or à L’Ochidée Noire
L’Hotesse
est soumise ou dominatrice au gré des rencontres. Adepte du BDSM et du fétichisme depuis toujours. Prétresse du 3C Cérébrale, curieuse, cougar.
Curieux
est un professionnel du web amateur de fétichisme.

découvrez
Dress.fr

Dress.fr est le site de référence de la communauté fétichiste et bdsm francophone depuis 1997.
Ils étaient présents cette semaine sur Dress.fr et vivent tout près de chez vous :